Retrouvez une sélection de photo en cliquant ici.

Dernière mise a jour
le 12 février, 2019 22:39

Paysages
Panoramiques
Photos de Nuit
Noir et Blanc
Portrait
Liens
Événements
Sport Mécanique
Autres Sport
Publications Presses
Essaie
 
 
Source affiche Automobile Club de Monaco

La 22ème édition du Rallye Monte-Carlo Historique s’est achevée dans la nuit du 5 au 6 février 2019 sur le Port Hercule de MONACO, après cinq jours
de péripétie pour les 308 concurrents.

Pour renouer avec le passé, cette année, c’est le retour des départs depuis les
villes de Milan et Athènes.
Et, toujours au programme, la reprise de spéciale ayant été emprunter en leur
temps, notamment les célèbres passages par Burzet, Saint-Bonnet-le-Froid,
Saint-Nazaire-le-Désert et sans oublier les mythiques : Col de Braus,
La-Bollène-Vésubie et Lantosque ainsi que LUCERAM.

Les premiers concurrents ont pris le départ le 30 janvier dernier, ce sont ceux
de Athènes, pour une liaison de 1500 km, puis ceux de Glasgow pour 2150 km.

Vendredi 1er Février :
C’est au tour des villes de Bad Hombourg, 1165 km, Milan, 840 km, Barcelone, 928 km, Reims 928 km, et pour finir, Monaco pour 729 km.
Au départ, température agréable pour certains, et pour d’autres, c’est pluie et vent, avec des températures avoisinant le zéro degré.
Plus les concurrents s’approchaient du point de leur destination commune, plus les températures négatives se faisaient ressentir en ce
Samedi 2 février. Les ZR1 et 2, selon l’altitude, c’était une pluie mêlée de neige incertaine.

Mais le ton était donné, et pointait déjà en tête la Renault 8 de BADOSA Michel et REIDL Mogens.
Au terme de ces deux ZR, un parc de regroupement pour l’ensemble des concurrents était déplacé sur le stade
Georges Pompidou, 41 rue Fernadel à Valence, en raison d’un rassemblement de gilets jaunes au centre-ville
de celle-ci.

Dimanche 3 Février : Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas…

En effet, si la veille le temps était incertain, aujourd’hui cela va être dantesque, et ce n’est pas fini.
La ZR N°3, le soleil vient à peine de se lever, les concurrents s’élancent pour une distance de 57 km,
La Croze/Antraigues-sur-Volane puis on enchaine la ZR N°4, Burzet/Lachamp-Raphaël pour 49 km.
Puis, une pose à Saint-Agrève, ou les conditions climatiques se sont détériorées, c’est tempête de neige,
ou il est fort conseiller de chausser les pneus cloutés.

Pour des raisons de sécurité, liées à des conditions météorologiques, les ZR N° 4, 5 et 6 ont été annulées.
Retour au parc fermé à Valence, mais sans oublier une petite halte à Tournon-sur-Rhône, ou malgré le vent
et le froid, le publique a répondu présent.

Lundi 4 Février :De la neige, encore de la neige, toujours de la neige…

Au programme de cette journée, quatre ZR, toute, pleine de surprise.
*Les voitures « 00 » et « 0 » annonce : « La météo a rendu les routes délicates, et extrêmement piégeuses ».

Les leaders de la veille sont :
La 261 : BADOSA-REIDL
La 249 : POSTAWKA – POSTAWKA
La 287 : CANELLA-ARENA

Le parcours de la première ZR de la matinée est très enneigé, mais fait le bonheur des concurrents venus
disputer le rallye.
- ZR N° 7 Col Gaudissart/La Cime du Mas, 18 km via le Col de L’Echarasson (1146m).
- ZR N° 8 Col de l’Arzelier/Saint-Michel-les-Portes, 29 km.
- ZR N° 9 Chichilianne/Les Nonières, 21 km
via le Col de Menée (1457 m) a été annulée, suite à une avalanche.
- ZR N° 10 Mémorial de Vassieux-en-Vercors/Bouvante le Bas, 24 km. Une ZR avec une neige a perte de vue, des paysages magnifiques, mais les concurrents n’ont pas le temps de profiter de cette quiétude, les secondes s’égrènent vite, et la sanction est vite là pour vous rappeler que les conditions climatiques ont fait des routes plus que piégeuses.

Mardi 5 Février : Que la journée est longue, mais quel plaisir…

L’ensemble des concurrents quittent Valence très tôt ce matin-là, 05h30, pour une journée où ils ont rejoint la ville tant attendue, Monaco, mais rien n’est gagné, il y a encore trois ZR pour rejoindre la principauté.
Qu’à cela ne tienne, le soleil est au rendez-vous, les conditions climatiques dantesques ne sont que lointain souvenir, mais il fait quand même rester sur ces gardes, car les portions de route rester à l’ombre peuvent être encore recouvertes de glace, ce qui reste des plus dangereux.
- ZR N° 11 Saint-Nazaire-le-Désert/Gumiane, 29 km.
- ZR N° 12 Verclause/Laborel, 27 km.
- ZR N° 13 Entrevaux/Entrevaux, 15 km.
Une boucle très piégeuses, truffée d’épingle, d’ombre, et de descente
des plus rapides. Quinze kilomètres ou la prudence doit être de mise.  Une fois cette ultime 13ème ZR passée, il faut rejoindre le parc fermé à Monaco, place neuve de la Turbie.
La journée n’est pas finie pour autant, reprise des hostilités le soir même, à 20h30 précisément, pour entreprendre
les deux dernières ZR dont un passage par le col du Turini.
Le Turini, est la spéciale dont on associe toujours le Rallye Monte-Carlo, et ce, depuis des années.

Volga GAZ M21

Produite entre 1955 et 1970 à plus de 638000 exemplaires, d’inspiration de la Ford Mainline.

GAZ avait déjà participé en 1964 le Rallye Monte-Carlo avec
la Volga M21, ayant déjà fait ses preuves en Russie, ou
celle-ci était menée à la rudesse des intempéries.
Cette année pour la 22ème édition du Rallye, ce sont deux Volga GAZ M21 qui ont pris le départ depuis la ville de Reims, piloté et co-piloté par :

- N° 298, Alexey Vasilyev, pilote Russe de renom co-driver par Konstantin Zhiltsov, terminant à la 62ème place.

- N° 302, Tatyana Eliseev co-driver par Marat Yarullin, terminant à la 201ème place.

Source photo 1964 : fr.wheelsage.org

- ZR N°14 Col de Braus/La-Bollène-Vésubie, 35 km remportée comme par le passé, il y a quarante ans de cela, par une Lancia Stratos.
- ZR N°15 Lantosque/Lucéram, 20 km, la dernière ZR de la 22ème édition du Rallye remportée par l’équipage DELAPORTAS/MOUSTAKAS sur Golf GTI,
mais au classement général, et sans surprise, BADOSA/REIDL sur une Renault 8, remporte l’épreuve devant les Italiens De Angelis/Sisti et Canella/Arena.

Cette 22ème édition restera dans les esprits, ou une météo des plus dantesques à conduit l’ensemble des
concurrents termes de cette épreuve sur le Port Hercule de MONACO.
La remise des prix s’est faite le mercredi 6 Février 2019, dans le cadre d'une Soirée de Gala, dans la
Salle des Etoiles du Monte-Carlo Sporting Club.

Je tiens à remercier :
L’automobile Club de Monaco, pour leur accueil et leur gentillesse.

Le Team Russian Racing Group, sur une Jaguar Type E, terminent à
une honorable 38ème place au générale, Ilya et Boris, Maria, ainsi que
le staff pour leur confiance qu’ils m’ont accordée.

Russian Racing Group

Rendez-vous fin Janvier, début Février 2020 pour la 23ème édition du Monte-Carlo Historique.

Vous pouvez visionner une sélection de photo en cliquant ici.

*Source information, RMCH2019_Quotidien.

 

© 2007 / 2019 Francis GUILBOT – www.francis-images-passion.com Copyright photo: Francis GUILBOT
Dernière Mise à Jour : mardi 12 février, 2019 22:39 . Toutes utilisations sans accord de l'auteur est passible de poursuite. This image is copyrighted. All unauthorized reproduction and use is prohibited.